Lettre ouverte à Monsieur Laurent FURST, Maire de Molsheim

Lettre ouverte à Monsieur Laurent FURST, Maire de Molsheim – Publiée par voie de presse

Imprimez la lettre ouverte et renvoyez-la signée au "Collectif Passerelle Mistler"

Télécharger lettre ouverte       Ecouter lettre ouverte

Monsieur Le Maire de Molsheim,


Le projet de Liaison Inter-Quartier Automobile (LIQA) que vous souhaitez mettre en œuvre entre la route de Dachstein et la rue des Sports est une aberration.

Vous transformerez Molsheim en zone de transit automobile et augmenterez ainsi l’insécurité à proximité de deux écoles élémentaires, d’une piscine, d’un centre équestre et d’un camping. Votre idée est de « désenclaver » le quartier des Prés, or le gain de temps entre la configuration actuelle (passage par la gare) et le transit par la nouvelle route Mistler est dérisoire au vu de toutes les nuisances que va générer ce projet. Cette zone permet actuellement aux piétons et cyclistes d’emprunter la passerelle Mistler pour accéder au quartier des Prés dans un environnement protégé, agréable et loin des nuisances sonores et polluantes des voitures, et pour les promeneurs d’accéder à Molsheim dans un cadre de nature exceptionnel.

Vous semblez développer actuellement à Molsheim une politique « pro-voiture » très inquiétante:
la « réhabilitation » du Parc des Jésuites est un véritable massacre où des arbres centenaires ont été arrachés en plein mois d’aout au profit de nouvelles places de parking.
Le grand contournement de Molsheim a été mis en place pour éviter les trafics routiers au sein de la commune, et vous souhaitez aujourd’hui créer pénétrantes et nouveaux parkings pour faciliter le tout-moteur au sein de notre ville.

Vous savez pertinemment que 30% des gaz à effet de serre dans le Pays Bruche-Mossig-Piémont relèvent des déplacements automobiles puisqu’un de vos adjoints est le co-président du « Plan Climat » sur ce territoire et tente donc d’impliquer les élus et les citoyens de 6 communautés de communes pour limiter l’impact des transports sur le climat dans la région. Quel paradoxe !

Votre logique nous semble complètement dépassée. Il est incohérent de s’engager comme vous le faites dans cette politique qui renforce la dépendance à la voiture alors que le prix du plein d’essence ne cesse d’augmenter (lié notamment à une prochaine pénurie de pétrole), et que beaucoup d’efforts sont demandés à chaque citoyen afin de limiter son empreinte écologique.

Le Collectif Mistler a mobilisé 500 personnes qui ont signé une pétition contre votre projet de LIQA ; elles n’ont pas été entendues. Malgré de nombreuses demandes de réunions publiques et de débats, vous avez toujours refusé le dialogue. Il permettrait pourtant aux habitants de participer activement aux réflexions liées à leur vie dans leur commune.
Ainsi, vous avez créé en 2008 une Commission Déplacements qui n’a même pas été sollicitée sur ce projet ; personne n’a étudié réellement les autres solutions pour aménager cet espace en privilégiant les déplacements doux et en évitant le bétonnage de cette commune au prix exorbitant de 3,6 millions d’euros !


Nous, résidents ou amoureux de cette commune de Molsheim, sommes tout à la fois opposés à ce projet et force de propositions ; nous serions heureux de participer à un projet novateur et moderne pour relier agréablement tous les quartiers de notre commune sans pour autant perdre notre qualité de vie. Des solutions existent pour relier le centre ville et la route de Dachstein; plus respectueuses de l’environnement elles ne mettront pas en danger la vie de nos enfants et garantiront la tranquillité de nos aînés. Il faut absolument éviter de créer cet appel d’air pour plusieurs milliers de véhicules par jour !

Monsieur le Maire de Molsheim, soyez pragmatique, abandonnez ce projet dangereux, rétrograde et couteux !


Pour le collectif Mistler :
STOLL Marie et Dominique, 13, rue de Romains – 67120 MOLSHEIM

Attention, l'ensemble des signataires n'apparaissent pas en ligne - Vous pouvez nous contacter pour que votre nom soit ajouté à la liste en ligne

les 655 signataires dont 399 de Molsheim
Sommaire          contact