Le Molshémien indigné, notre droit de réponse à Monsieur Laurent FURST

Télécharger molshémien indigné réponse à Laurent FURST

Le Molshémien indigné, notre droit de réponse à Monsieur Laurent FURST

Suite à notre manifestation du 3 septembre 2011 contre la LIQ-A, le Maire de Molsheim n'a jamais répondu à nos demandes.
Non satisfait d'ignorer les nombreux opposants à son projet, Monsieur FURST s'est lancé dans une grande campagne de promotion de sa LIQ-A: En l'espace de 10 jours, certains Molshémiens ont été destinataires de deux courriers postaux et de la brochure municipale: "le Molshémien" Ces documents n'apportent rien de nouveau au dossier LIQ-A, le Maire répète les mêmes arguments (souvent erronés) qu'il a déjà exposés en juin 2010 lors de sa "pseudo concertation".

Le but de ces missives est double:
1) placer les citoyens de Molsheim devant un fait accompli: « Le projet sera réalisé » pour démobiliser les opposants à la LIQ-A 2) décrédibiliser le Collectif Passerelle Mistler en faisant état de « de rumeurs, de colportage... »

Bref, la Mairie de Molsheim et son Maire Laurent FURST persistent dans leur politique:
- Absence de dialogue et refus du débat public,
- Maintien de son projet de LIQ-A contre l'avis d'une majorité de citoyen

Le collectif ne pouvait pas rester les bras ballants face à tant de mauvaise foi et de harcèlements.
Nous sommes un groupe de Molshémiens, de tous horizons sociaux, de tous quartiers, de convictions politiques variées.
Ce collectif n'a rien d'une opposition comme certains pourraient le laisser entendre.
Nous aimons notre ville ainsi que notre cadre de vie.
Nous avons étudié et analysé le dossier LIQ-A très en détail.
Nous sommes donc très mobilisés parce que nous avons acquis la certitude que ce projet de destruction de la passerelle Mistler au profit d'un pont automobile aura des graves conséquences sur la ville de Molsheim (au vu des informations fournies par la mairie).
Nous avons rencontré, contacté et dialogué avec des milliers de personnes au cours de l’été dernier (sur nos stands de discussion et d’information, par contact par internet…).
Une grande majorité de citoyens nous ont encouragé et soutenu dans nos démarches, c’est ainsi que nous avons ainsi pris la mesure d’une opinion publique à Molsheim totalement en désaccord avec le projet LIQ-A
Nous avons travaillé des dizaines, des centaines d'heures pour certains, ...Le Molshémien indigné a été imprimé en 4000 exemplaires (4 pages couleurs - 1 page N/B), une grosse dépense pour une vingtaine de personnes qui ont choisi de s'engager financièrement.

Fort de nos convictions, nous avons déployé toute cette énergie et ces efforts pour que peut-être enfin à Molsheim on puisse envisager une politique d'aménagement urbain plus respectueuse des citoyens et de l’environnement et par conséquent reconsidérer le projet LIQ-A.

Merci pour votre lecture,
Merci pour votre soutien
Merci de nous relayer le plus largement possible


Sommaire          contact