Conseil municipal du 16 décembre 2011

Résumé de la situation lors du conseil municipal du 16 décembre 2011 concernant le point 35 de l'ordre du jour

Intitulé du point 35 :
"Travaux et marchés publics : marché de maîtrise d'œuvre - Aménagement de l'amorce de la voirie du parking de la Gare".

Cet aménagement a été budgétisé suite à un cafouillage non négligeable dans le projet LIQA.
Il s'avère nécessaire de modifier le futur carrefour assurant la jonction de la Liaison Inter-Quartiers automobile LIQA) avec la route de Dachstein, car la mise en place d'un feu rouge semble rendre les manœuvres d'accès des poids lourds à la maroquinerie trop dangereuses.
Cette modification entraînera un surcoût de 360 950 €, soit 10 % du budget prévisionnel global de l'opération LIQA (3,6 millions €).
Cette "verrue" supplémentaire a été votée tard dans la soirée, en quelques secondes, sans commentaire ni question.
Au final, c'est un dépassement garanti de la barre des 4 millions d'euros.
Ces 4 millions ne représente qu'une partie des coûts, puisque tous les aménagements d'assainissement pris en compte par la communauté de commune ne sont pas dans le budget global de la LIQA (récupération des eaux de ruissellement des parkings, bassin de rétention avec décantation et filtrage).
"On ne nous dit pas tout", pourtant on le paye...
On peut à cette occasion se replonger dans l'étude de circulation jointe au dossier de la LIQA (page 19 paragraphe 4.2) et constater que l'équipe d'ingénieurs conseils faisait "gentiment" remarquer que la mise en place d'un rond-point et non d'un feu rouge route de Dachstein risque bien d'inciter les automobilistes à prendre la nouvelle LIQA (il est plus "facile" de prendre la première à droite dans le rond-point, alors qu'on a déjà du ralentir pour aborder le dit rond-point, que de prendre une route perpendiculaire au milieu d'une ligne droite...). C'est en ce sens que la mise en place d'un rond-point rendra moins "confidentiel"
la LIQA et donc va provoquer un accroissement du trafic.
Mais ce n'est pas tout, et si on relit toujours dans l'étude de circulation, page 17, on constate que la création de ce rond-point ne permettra plus d'interdire aux véhicules venant de la gare par la route de Dachstein de tourner à gauche vers la LIQA: on peut interdire aux véhicules de tourner à gauche dans un carrefour classique mais pas dans un rond-point.
La mise en place d'un simple carrefour avec feu tricolore est bien la base sur laquelle s'appuie le raisonnement des experts pour minimiser le trafic routier sur la LIQA.

Sommaire          contact